inicio sindicaci;ón

Faire le lien entre logiciel libre et développement durable

J’ai entendu dire à plusieurs reprises que les logiciels libres participaient au développement durable. Ah bon, me suis-je dit. Le lien entre les deux ne me semblait pas évident, bien que je sois déjà sensibilisée aux nombreux avantages du libre. On parle bien de logiciel et non de matériel, en quoi un logiciel est plus vert et durable qu’un autre??? Après quelques recherches, voici quelques réponses.

D’abord il faut se rappeler que le développement durable est la synergie entre trois domaines, soit économique, social et environnemental. Il ne s’agit donc pas uniquement de logiciels “écologiques”, il s’agit de logiciels qui intègrent ces trois sphères dans leur développement.

Voici les arguments trouvés sur le web et exprimés par des défenseurs du libre:

  • Le logiciel libre augmente la durée de vie du matériel (j’en reparlerai plus bas)
  • Son coût réduit permet un accès à une fraction plus large de la population
  • Son orientation non-commerciale permet le développement d’initiative vitale mais pour lesquelles l’argent fait défaut
  • La disponibilité d’outils informatiques stimule la communication en ligne et le partage des idées
  • L’ouverture du système favorise sa maîtrise par les segments mieux formés de la population
  • Ces solutions adaptées peuvent être facilement déployées sur différents sites ou dans différents pays, donc un avantage considérable pour les pays dits “en développement”

Voici maintenant ce que j’ai constaté après une analyse de mes propres pratiques. Il y a, de façon assez généralisée, une version logiciel libre adaptée aux vieux systèmes informatiques, contrairement à de nombreux logiciels propriétaires qui cessent tout simplement de rendre disponibles les versions qui fonctionnent sur d’anciens modèles. Cette tactique marketing oblige donc les consommateurs à changer leur matériel uniquement pour s’adapter aux nouvelles exigences logicielles créées par les compagnies informatiques. Je ne dis pas que c’est la seule raison pour laquelle on achète du nouveau matériel, mais ça n’aide certainement pas à freiner la consommation. Les logiciels libres peuvent donc permettre d’augmenter la durée de vie du matériel, comme indiqué plus haut.

Les applications libres sont souvent plus légères, elles utilisent une plus petite quantité de ressources de l’ordinateur. Cela se traduit pas une diminution de l’énergie nécessaire à l’ordinateur pour faire rouler ces logiciels. Faites le test: combien de logiciels libres pouvez-vous installer sur un système Linux et combien pouvez vous en installer qui sont propriétaires sur Windows Vista (par exemple) avec la même quantité d’espace sur votre disque dur? Le résultat est, je vous l’assure, étonnant.

Je vous laisse sur cette sage réflexion: Si les versions successives des logiciels ne demandaient pas systématiquement beaucoup plus de puissance, plus de mémoire, cela n’obligerait pas à renouveler tous les deux ou trois ans le matériel qui permet de les faire tourner. Et l’on retrouverait ainsi moins de machines obsolètes, polluantes, dans la nature. (Emmanuelle Delsol, Green IT)

Sources:

http://www.logiciellibre.net/news.php?ref=20030811

http://blogs.nuxeo.com/sections/blogs/arnaud_lefevre/2005_03_04_logiciels_libres_et

http://blog2.lemondeinformatique.fr/greenit/2008/06/et-le-logiciel-alors.html


Catégories : Pour les curieux, Pour ou contre

2 Commentaires »

  Daniel a écrit @ 12/06/2009 à 3:17 pm

Bon billet. C’est souvent le travail qui dicte les utilisations des logiciels et plateformes. Il faudrait que les employeurs s’intéressent davantage à la question. Les serveurs et systèmes informatiques des compagnies sont déjà souvent sur Linux et en open source, mais tout le travail quotidien est dicté par les logiciels de travail souvent sous windows…

Il faut, je crois, mettre des efforts à informer les employeurs pour qu’ils fassent lentement mais sûrement la transition. L’autre volet serait de travailler avec les écoles qui manquent continuellement de ressources et formeront la prochaine génération d’utilisateurs.

  Fred Bordage a écrit @ 19/09/2009 à 6:13 am

Excellent article. Nous en avons publiés plusieurs sur le même sujet :
http://www.greenit.fr/article/materiel/green-it-et-logiciel-libre-meme-combat
http://www.greenit.fr/article/materiel/recyclage/un-logiciel-libre-pour-optimiser-le-recyclage-des-ordures

et celui-ci :
http://www.greenit.fr/article/acteurs/editeur/logiciels-libres-et-tic-durables-sont-lies
qui porte la même réflexion et a été écrit quasiment au même moment. Les ressources dans les commentaires sont intéressantes.

-Fred

Votre commentaire

HTML-Tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>